« Le chemin est long et chaotique. Un jour, on se pose à l’intérieur de soi. On y trouve une forme de paix.

Cette paix ouvre des espaces intérieurs qui permettent de cheminer dans des espaces temps, et qui nous obligent à reconnaitre que ce qui nous limite le plus est cette dualité entre l’ego et la conscience. »

Lalitha

Lalitha, son parcours ... 

Depuis son enfance l’inspiration est présente, mais c’est à 18 ans que Lalitha plonge dans les profondeurs de son Être, bien décidée à en parcourir toutes les dimensions.

Ce chemin la conduit vers des enseignements et des initiations Hindouistes, Bouddhistes et Amérindiens.

Elle s’engage sur la voie, séjourne dans un monastère, et en ashram. Elle y est initiée et reçoit son nom de Lalitha : celle qui chante.

Cette expérience riche lui permettra de distinguer la complexité de notre nature humaine et d’évaluer la grande nécessité d’être guidé.   

Des formations et des enseignements auprès d’Êtres, lui ouvrent la voie entre le corps, l’âme et l’esprit. C’est à cette source de la transmission qu’elle acquiert les bases d’une perception de guérison subtile.

Elle est diplômée en Yoga traditionnel, formée à la psychologie des Chakras, ainsi qu’à la pratique énergétique et au massage tibétain.

A 25 ans, elle ouvre un centre à Bruxelles dans lequel elle anime des séminaires sur la conscience du corps ; elle y enseigne le Yoga et accompagne avec l’analyse des rêves selon la méthode Findhorn.

Elle participe avec d’autres (philosophes, scientifiques, méditants) à cette recherche du « passage dans le corps » au niveau de la mémoire cellulaire, dans les pas de Mère et Sri Aurobindo.

Elle parcourt un trajet de vie à plusieurs temps, reliée aux guérisseurs et à la tradition Hindouiste, dans sa voie de Bodhisattva…

Elle se formera à différentes approches psycho corporelles : Intégration Posturale, Rebirth, Cri Primal avec C. Allais... Elle est aussi diplômée en psychothérapie en France et d’un 3eme cycle à Montréal. Elle accompagnera alors pendant des années en tant que psychothérapeute.

Lalitha sera aussi consultante en entreprise dans le cadre des ressources humaines.

De nombreuses retraites en silence éveillent sa sensibilité aux Mémoires Akashiques. Cette connexion va faire partie intégralement d’une synthèse lui permettant un regard sur les trames d’existence.

Mais c’est réellement à la naissance de son fils, « un être singulier », que se révèle l’action d’un nouvel accompagnement lié aux nœuds et aux réminiscences ainsi qu’aux empreintes…

Parmi ses voyages : au Québec, elle rencontrera avec son fils, un homme Médecine marquant leur destinée. Et plus tard, en Mongolie, elle sera reconnue Shaman. Elle est invitée alors, à enraciner, à manifester avec confiance son pouvoir de transformation et de guérison.

En 2000, elle élabore l'accompagnement du processus au Processuel, qui lui permet de pratiquer et d’enseigner une lecture différenciée du parcours égotique et des différents plans de Conscience.

Elle fonde alors l’Espace du Devenir, qui se transformera quelques années plus tard en La Voie de l’Expansion de Conscience (L’AVEC).

Au regard de ses accompagnements, la motivation de Lalitha est d’offrir à chacun cette compréhension de mettre l’ego au service de la Conscience. Cette lecture permet une dynamique passionnante pour l’évolution.

De fait, elle initie un nouveau courant de lecture envisageant qu’à la naissance, chaque être humain possède un développement de Conscience et un développement d'ego.

C’est la naissance de l’Articulation ego et Conscience.

Depuis 2015, elle forme des praticiens en ego et Conscience, afin d’ouvrir la porte à cette nouvelle génération, en quête d’une écologie de conscience intérieure et extérieure.

En 2019, elle ouvre la porte à une nouvelle voie : La voie initiatique pour les guerriers de lumière. Une manière de partager son parcours, les enseignements, pour cette génération dans le devenir d’une nouvelle spiritualité.

Aujourd’hui, 35 ans d’accompagnement, Lalitha accueille à la Voie de l’Expansion de Conscience.

Elle offre un champ d’expérimentation riche pour tous ceux et celles qui souhaitent être en chemin, partager cette route du soleil, cette route qui mène vers notre lumière intérieure.

Nous avons tous notre mission, la sienne est de percevoir avec simplicité les personnes au-delà de leurs mots, de leur histoire.

Son intérêt est entier, elle aimera à regarder avec vous votre expérience, votre chemin, votre motivation...

Elle élaborera avec vous un parcours attentionné de manière que votre évolution soit au plus proche de votre mission de vie.


Article réalisé par Iako

Par ses choix de vie et sa trame d’existence, Lalitha a développé une palette d’outils très étendue et totalement novatrice pour accompagner le développement de l’Etre tout en calant le travail de l’ego.

Elle a créé LA Voie de l’Expansion de Conscience, L’AVEC, pour permettre à celles et ceux qui le désire, de bénéficier de cette palette d’outils.

Les stages (Articulation ego et Conscience, Shakti ou le chemin de l’Amour, Je veux..), les enseignements (en soirée,  journées partage..), conférences, voyages initiatiques (la Montagne et les éléments), les passages par les Mémoires Akashiques, les accompagnements individuels ou en couple, les retraites, les Mandalas… Inlassablement, à travers chacun de ces moments partagés, Lalitha remet de l’ordre entre notre ego et notre Conscience. Peu à peu nous apprenons à mettre cet ego si développé, souvent bancal, mais utile, au service de notre Conscience – celle qui est liée à un espace multidimensionnel et qui nous ouvre la voie du cœur, la voie du ensemble.

Vous ne trouverez pas Lalitha sur le chemin des rapports de force,  ni du « plus » et du « moins », ni du mental qui calcule son coup pour obtenir ce qu’il veut.

Lalitha a passé depuis longtemps le cap de l’égo pour celui de l’Etre, là où l’ordre est autre que celui inspiré par le « qu’en dira-t-on », les normes culturelles, la finance, les besoins égotiques… Souvent l’ordre auquel elle veille nous semble mystérieux ; c’est celui du cœur véritable, au-delà de l’affect.

En rencontrant Lalitha, il n’y a pas de promesse de réussite, ni d’obtenir le résultat de ce que vous cherchez sous la forme que vous imaginez. Il y a, en rencontrant Lalitha, la possibilité de retrouver les pas du chemin – certains diront initiatique, d’autres diront simplement humain – le chemin de l’humain véritable, particulier à chacun, chacune, et indissociable du ensemble. Et à un moment, nous trouvons la certitude d’être aimé(e) et d’être en chemin.

Ce chemin spécifique à chacun(e) se fait de multiples façons, parfois par petites touches si discrètes qu’elles pourraient sembler tout à fait anodines, parfois par des temps forts, parfois sans les mots mais avec le Tambour. Pas de hâte, ni d’objectif, mais des temps de partages, d’engagement, de rires, de clarté, de bon sens bien pragmatique, et du partage encore, pour que cette aptitude que nous occidentaux avons à « penser à nous » se transforme en « être nous-même » avec les autres.

 

Lalitha sait, voit, entend très précisément où nous en sommes chacun dans notre corps, cœur, psychisme ; elle connait nos détours, les nœuds, les « je veux » « je ne veux pas », nos non-dits, et aussi les trames de nos existences, la musique de notre âme. Parfois, il peut être tentant de lui demander : « Lalitha, c’est quoi mes vies passées ? » ou « Pourquoi je vis cela avec untel ? ». Lalitha a toujours la liberté de sa réponse, et sa réponse sera toujours pour nous aiguiller vers l’évolution, et non pas pour la satisfaction de notre égo – à moins que l’évolution de notre égo ne soit justement ce dont l’évolution de notre Etre a besoin !

L’AVEC, c’est donc cette autre voie possible, à la fois joyeuse et impliquante, profonde au-delà de notre Avoir Conscience, légère comme le vent, qui nous offre de faire vibrer les fibres de notre Etre et d’agir au plus près de ce pour quoi nous nous sommes incarnés.